Greffes de gencives

Il existe différents types de greffes osseuses. En fonction du type de greffe réalisé, l’intervention peut se dérouler sous anesthésie locale ou générale. Votre dentiste vous guidera vers la meilleure solution.

Deux types de greffes gingivales

Greffe de gencive traditionnelle

On y a recours pour résorber un problème de récession gingivale ou pour dissimuler une racine dentaire apparente qui risque de conduire à une carie ou à de la sensibilité dentaire.

Facteurs qui prédisposent à la récession gingivale :

  • Forme de l’os alvéolaire
  • Dentition désalignée
  • Gencive fine
  • Vieillissement

Facteurs externes qui contribuent à la récession gingivale :

  • Brossage agressif ou inadéquat
  • Bruxisme
  • Restaurations dentaires inadaptées

À l’opposé d’une greffe autogène (qui provient de nos propres tissus), le greffon de la greffe allogène provient d’une autre personne. Ce type de greffe est utilisé notamment pour combler la perte de gencive chez les patients qui souffrent de récession gingivale.

Greffe Alloderm

La greffe allogène présente de nombreux avantages :

  • Un seul site chirurgical (site receveur seulement)
  • Plusieurs sections traitées simultanément
  • Aucune cicatrice au site chirurgical
  • Très peu d’inconfort post-opératoire
  • Résultat hautement esthétique